CONTACT

L’aire marine protégée du Bamboung

  • rss

Les AMP (aires marines protégées) sont des zones délimitées et surveillées dans le but de protéger les ressources marines. Elles permettent de prévenir les dommages causés aux habitas, de promouvoir leur rétablissement et de favoriser la production des espèces les plus vulnérables. Elles facilitent ainsi le rétablissement des écosystèmes après des perturbations humaines ou naturelles. L’augmentation du nombre de poissons dans les AMP, par un phénomène de « débordement », enrichit les zones périphériques et permet ainsi aux pêcheurs d’augmenter leurs prises et donc leurs revenus.

Le Bamboung, première AMP fonctionnelle d’Afrique de l’Ouest

« Eco-tourisme dans l’aire protégée du Bamboung »

Grâce aux actions de communication sociale et avec l’appui du Fond Français pour l’Environnement Mondial (FFEM), l’Oceanium et les artisans pêcheurs du Saloum ont mis en place, en 2003, la première aire marine protégée communautaire fonctionnelle d’Afrique de l’Ouest, celle du Bamboung dans le Saloum.

Les limites et les règles de gestion de cet écosystème ont été déterminées avec les pêcheurs du delta du Saloum. Il a été décidé par consensus d’ériger 7 000 hectares en aire protégée intégrale (aucune exploitation), afin de permettre aux ressources halieutiques et terrestres de se régénérer. L’impact social et environnemental de cette AMP a été reconnu par les populations locales, mais aussi prouvé scientifiquement par l’IRD (Institut de Recherche pour le Développement).

Au niveau de l’AMP du Bamboung les ichtyophages (prédateurs consommateurs de poissons) sont passés de 7% à 33% du peuplement global après seulement 3 ans de mise en défens, signe d’une régénération de la ressource. Les espèces de poissons recensées sont passées de 51 (état de référence effectué en 2002) à 74 en 2006 soit 23 nouvelles espèces identifiées. Après les dernières campagnes de suivi réalisées en 2007 et 2008 l’IRD conclue son analyse en affirmant que la structure des peuplements actuellement observée, typique d’un milieu peu perturbé, tranche avec la structure préexistante qui indiquait une situation de stress avec un grand nombre de poissons de taille moyenne et de niveau trophique faible.

L’appui au développement communautaire

L’originalité de la démarche de l’Oceanium est de mettre en place des initiatives permettant aux populations locales de tirer des revenus à long terme de la protection de leur environnement. Ainsi pour l’AMP du Bamboung, l’Oceanium et les 14 villages partenaires, représentés par un comité de gestion inter-villageois élu par eux-mêmes, ont mis en place le campement éco-touristique de Keur Bamboung, leur permettant d’obtenir des revenus en contrepartie de leur engagement envers le processus de protection. Les bénéfices du campement sont répartis de la manière suivante :

  • 1/3 pour couvrir les frais de fonctionnement du campement : salaires, frais d’approvisionnement, entretien des infrastructures, etc.
  • 1/3 pour couvrir les frais de fonctionnement de l’AMP : salaires et repas des surveillants, carburant du bateau de surveillance, entretien et réparation du matériel et des infrastructures.
  • 1/3 à la communauté rurale qui en dispose librement selon les principes du tourisme solidaire.

Galerie Picasa « AMPC du Bamboung »

Sauvetage lamantins (Matam, fleuve Sénégal)

Ensemble, protégeons notre planète !

OCEANIUM DAKAR

Route de la petite Corniche Est BP 2224 Dakar Sénégal +221 338 22 24 41 +221 338 42 40 52

Ils nous soutiennent

© Crédits : Design ByReg - Powered by AK Project - Translated by Toni KAATZ-DUBBERKE